Souhaitez-vous devenir pilote de drone ? L’usage de cet engin est actuellement de plus en plus répandu. Même si leur utilisation est facile, les aéronefs ne sont pas tous de simples jouets. C’est pour cette raison qu’il est important de respecter certaines règles encadrées par la législation pour pouvoir piloter un drone, qu’il s’agisse d’un usage récréatif ou professionnel. Chaque pays peut établir sa propre réglementation s’appliquer à protéger les personnes, leurs biens ainsi que leur vie privée. En France, piloter un drone nécessite un certain permis se présentant en forme d’attestation. Quelle licence faut-il avoir pour obtenir cette attestation ?  

Quelle licence pour piloter un drone ?

Pour pouvoir piloter un drone, les télépilotes doit posséder un certificat d’aptitude théorique de pilote de drone délivré suite à la réussite à un examen établi par la DGAC ou une attestation d’aptitude aux titres de télépilote. Pour information, la validité de ce certificat n’est pas mesurée dans le temps. Pourtant, il appartient à l’exploitation de garantir une évaluation périodique des aptitudes théoriques du télépilote de drone ainsi que d’anticiper une adaptation des connaissances théoriques par des formations continues, en ce qui concerne surtout d’évolutions de la réglementation, des informations tirées des événements de sécurité reconnus pendant les opérations, d’évolution des procédures d’exploitation établies. En plus de la possession de ce certificat d’aptitude, le responsable doit s’assurer que le pilote de drone dispose une connaissance suffisante. Cela inclut la réglementation applicable aux appareils aéronefs sans personnel à bord, des procédures, surtout le manuel d’exploitation de l’exploitant, les bases des techniques et de fonctionnements utiles au pilotage des aéronefs de l’exploitant ainsi que les moyens qui permettent de garantir la prise en compte des données entraînées par l’information aéronautique publiée dans les cadres des opérations envisagées. Veuillez visiter frenchidrone.com pour plus d’informations.

Comment obtenir la licence ?

Le télépilote de drone ne peut pas assurer sa propre licence. Il faut suivre une formation théorique et pratique chez un instructeur reconnu. Vous devez également réussir l’examen théorique organisé par le DGTA ainsi que le test pratique auprès d’un examinateur RPAS reconnu et élu par le DGTA. Pour obtenir une licence, il faut être aussi âgé de 18 ans révolus. Avant de suivre la formation de drone pratique, vous devez détenir un certificat médical en temps de validité (au moins pour LAPL). Quant à l’examen pratique et théorique, vous les présentez sur les connaissances spécifiques auprès d’un examinateur RPAS. Pour en passer, vous devez donner la recommandation pour l’examen pratique élaboré par l’instructeur de vol RPAS organisateur de la formation pratique. Il faut aussi donner votre carnet de vol pour permettre à l’examinateur d’apprécier votre expérience autant que pilote de drone et votre attestation de la formation suivie ou l’affirmation que vous avez réussi l’épreuve théorique.

Les formations obligatoires pour piloter un drone ?

L’obligation de formation de drone ne s’applique pas aux pilotes dont la masse au décollage n’excède pas 800 g. D’ailleurs, les fabricants et vendeurs de drone neuf ou d’occasion doivent accompagner leurs produits d’un livret d’information concernant l’usage de cet appareil. Quant aux aéronefs de masse supérieure ou égale à 800 g, il est indispensable de devoir passer une formation pour pouvoir en piloter. Il s’agit d’une formation organisée par l’aviation civile DGAC. Cette formation en ligne est gratuite et comporte plusieurs modules concernant la réglementation qui s’applique à l’utilisation d’un aéronef télépiloté. Cela inclut les règles de l’air, les démarches préalables au vol de l’appareil, la protection des sites et des personnes sensibles, les règles et bonnes pratiques au sol et en vol, les sanctions s’exposer en cas de mauvaise utilisation de l’engin. Pour l’usage professionnel, les formations théoriques et pratiques pour obtenir un permis drone sont obligatoires. Les télépilotes doivent détenir deux diplômes : attestation de suivi de formation et certificat d’aptitude théorique de télépilote de drone délivré par le DGAC.