Les vidéos drones intéressent de plus en plus un bon nombre de personne que ce soit pour leurs activités professionnelles que pour leur loisir. Ces petits bijoux de la technologie présentent des avantages que d’autres appareils volants ne peuvent avoir. Mais comment faire pour bien choisir son vidéo drone ?

Quelle caméra choisir pour son vidéo drone ?

Si le vidéo drone ou le drone télécommandé va être essentiellement utilisé pour faire de la photo ou une vidéo, le choix du type de caméra doit être pris en compte. En effet, ce choix va influencer le modèle de drone à acheter ainsi que le type de nacelle pour le support de la caméra. Il est possible de choisir entre une caméra intégrée qui est disponible sur la plupart des modèles et une Gopro. En ce qui concerne la Gopro, certains modèles se basent principalement sur la caméra sportive sur le marché comme le cas du drone 3DR Solo, le Typhoon G de Yuneec ou le drone Karma de Gopro.

Bien connaître ses besoins

Avant de faire l’achat de vidéo drone ou de drone télécommandé, il est utile de bien connaître ses besoins pour mieux les satisfaire après. C’est d’ailleurs utile dans tous types d’achat à faire outre celui des drones. Il est alors nécessaire de savoir à l’avance quelle utilisation faire pour son drone. Sera-t-il employé pour la photographie ou la vidéo ? Le vidéo drone sera-t-il utiliser par des débutants ou des enfants ? Son utilisation sera-t-il dans un but commercial ou professionnel ? Ou encore, est-ce que le vidéo drone sera utilisé pour participer à des courses de drones / FPV ?

Les critères à prendre en compte

Le premier critère à prendre en compte est la taille que l’utilisateur veut pour son vidéo drone ou drone télécommandé. Il est alors utile de faire, avant tout, un rapport qualité prix entre le budget, la qualité du rendu du drone et ses caractéristiques. En parlant de budget, un drone peut coûter entre 15 euros et peut atteindre plus de 3 000 euros. Le prix dépend en premier lieu de la qualité et le rendu du produit. De plus, il faut également prendre en compte le climat de la zone où le drone va être utilisé, l’opérateur qui fourni le vidéo drone, les différents matériels utiles pour son bon fonctionnement et le nombre de moteurs que possède le vidéo drone.